Un grand jeu pour découvrir les enjeux du système alimentaire dominant en France !

Les impacts de nos choix de consommation alimentaires ne sont pas une fatalité, mais comment s’en sortir ?

Nous avons utilisé l’outil Escap Game « De l’équi-libre à table » avec une classe de BTS « Gestion des Petites et Moyennes Entreprises » pour aborder ces questionnements.

 

Allez, que l’aventure commence !

Une fois les consignes données par le·a maître du jeu, les participant·e·s ont eu 40 minutes pour résoudre l’énigme :

« Expert·e·s et membres de délégations, trouvez ensemble, des solutions au niveau local pour nourrir le monde sans détruire la planète ! »

 

Impacts et tremblements !

Dans la première phase du jeu, les participant·e·s ont été divisé·e·s en 4 équipes, et se sont retrouvé·e·s enfermé·e·s à l’intérieur d’un cercle de chaises, entouré lui-même d’une rubalise, fermé par un cadenas. Une fois l’ambiance sonore déclenchée, il·elle·s se sont immédiatement plongé·e·s dans le feu de l’action. Il·elle·s ont vite oublié qu’il·elle·s se trouvaient dans une salle de classe pour se concentrer sur l’objectif commun :

« A partir de témoignages, identifiez les problèmes causés par l’exemple d’assiette d’un·e Français.e ».

Et cela n’a pas été une mince affaire, car après il·elle·s ont dû réaliser des calculs pour obtenir le code du cadenas et ainsi s’évader ! Le timer retentit. Ouf, c’était moins une !

 

Et maintenant quelles sont les alternatives ?

Dans la seconde phase du jeu, il·elle·s leur aura fallu encore un peu de courage pour faire travailler leurs méninges : « En associant les différentes feuilles d’un carnet de voyage aux noms d’alternatives auxquelles elles correspondent ».

Après les avoir situées sur une carte de France, et à l’aide d’une roue, il·elle·s ont dû aussi trouver à quelles étapes du système alimentaire ces alternatives correspondaient, et ainsi trouver le mot solution à tous nos problèmes alimentaires.

Nos conseils d’animation

initiatives_equilibre_a_table
Avec seulement 40 minutes pour protéger notre planète, pas le temps de s’égarer. Il était essentiel de favoriser au maximum la réflexion collaborative des participant·e·s. Logique et observation leur ont aussi été nécessaires pour venir à bout de l’épreuve. L’animateur·ice doit donc valider les propositions des équipes à chaque étape.

Nous soulignons également l’importance de veillez au temps imparti, soit deux fois 20 minutes, et d’informer régulièrement le groupe du décompte.

De plus, le débriefing qui suivra le jeu permettra d’échanger sur de nombreuses questions : Quels problèmes ont-il·elle·s identifiés ? Qui sont les impacté·e·s ? Quelles sont les alternatives ? Qui peut être acteur·ice du changement ? Quelles sont leurs habitudes de consommation ? Que font-il·elle·s déjà au quotidien ?

Afin de réfléchir ensemble à une consommation plus responsable, une troisième phase de jeu peut être proposée sous forme de mini-conférence de presse, afin de mettre en commun et retranscrire toutes les idées proposées pour un avenir meilleur.

Mais on ne s’arrête pas là…

Nous pouvons tou·te·s agir sur notre territoire.

C’est pourquoi nous avons créé une adaptation spéciale « Territoire de la Vienne ». Cette version a pu être testée dans une classe de 1ère professionnelle « Accompagnement, Soin et Service à la personne ».

Pour cette version locale, nous avons particulièrement retravaillé les cartes témoignages, les feuilles du carnet de voyage et les cartes des alternatives. Ainsi, la version « Territoire de la Vienne » met en avant les impacté·e·s dans notre département tels que la faune, la flore, certains milieux naturels, des citoyen·ne·s, des professionnel·le·s, etc. Et aussi les acteur·ice·s du territoire engagé·e·s dans des solutions alternatives au système agro-industriel dominant : des agriculteur·ice·s biologiques, des restaurateur·ice·s en circuits courts, des collectifs citoyen·ne·s anti gaspillage alimentaire, etc.

De la graine à l’assiette, prenons soin de nos écosystèmes !

Par Eva Schmit, chargée d’action éducative à KuriOz