Un jeu de rôle pour comprendre le phénomène de la pauvreté (sans misérabilisme !)

L’objectif de « RicheS ? » est d’identifier les mécanismes et facteurs de la pauvreté dans le monde, de mettre en évidence leurs interdépendances et de comprendre les différentes formes que celles-ci peuvent prendre. La pauvreté n’est pas une fatalité, mais comment s’en sortir ?

Les participant·e·s se partagent en 6 groupes maximum, chacun correspondant à un personnage. Le but est de se mettre dans la peau d’un·e adolescent·e vivant en Bolivie, France, Inde, Érythrée, Yémen ou États-Unis afin d’essayer d’améliorer ses conditions de vie. Tou·te·s ces jeunes ont une histoire, vivent dans un contexte particulier et ont un accès aux droits fondamentaux (santé, alimentation, sécurité, logement…) qui sont expliqués sur les fiches « Personnage ».

Comme dans la vraie vie, il faudra faire des choix : faire des études supérieures ou travailler pour améliorer les revenus de ma famille ? Aller vivre en ville ? Prendre une assurance santé ?… Ces possibilités sont présentées sur des cartes, propres à chaque personnage, que les participant·e·s devront retourner une fois le choix fait. Sur le verso de la carte on découvrira ainsi les conséquences de notre choix, positives ou négatives, certaines prévisibles et… d’autres inattendues !

Évidemment, tout le monde ne sera pas confronté aux mêmes choix voire ne pourra pas agir sur tout… En effet, comment avoir un impact sur sa sécurité quand on vit dans un pays en guerre ? Les frustrations seront au rendez-vous quand on comprendra que, malgré nos bonnes intentions, il ne sera pas si simple d’améliorer notre quotidien…

Nos conseils d’animation

Ce qui est essentiel, au moment de l’animation du temps de jeu, est de bien s’assurer que les jeunes rentrent dans la peau des personnages. Qu’est-ce qu’ils·elles feraient à leur place ? Si on y arrive, c’est gagné, les participant·e·s feront tout pour améliorer leur situation ! Nous soulignons également l’importance de rappeler aux participant·e·s qu’il faut qu’ils s’interrogent sur la priorité des critères : Est-ce que d’abord je règle la question du logement ? Ou plutôt de la famille ou de l’éducation ? Les débats au sein des groupes seront vifs avant de faire les choix et les reproches, si les conséquences sont mitigées, aussi !

Après un tour des ressenties pour évacuer d’éventuelles tensions et frustrations, le débriefing qui suivra le jeu permettra d’échanger sur de nombreuses questions essentielles. Il nous semble ainsi possible d’aborder la multi-factorialité de la pauvreté, les liens entre les « différentes pauvretés » (monétaire, sociale, d’accès aux droits…) les inégalités ou encore la réelle capacité de l’individu à maîtriser son destin, le rôle des pouvoirs publics… Au final, est-il vraiment possible de se mettre à la place de ces personnages ?

Il sera ainsi aisé pour l’animateur·rice de faire le lien avec les Objectifs de Développement Durable (ODD) et l’Agenda 2030 des Nations-Unies en rappelant le besoin d’une mobilisation générale (individus, Etats, entreprises, associations…) pour les atteindre. Nous pouvons tou·te·s agir à notre niveau et à notre échelle, mais il faut conjuguer nos efforts pour être à la hauteur des enjeux auxquels fait face l’humanité.

Par notre partenaire, le RADSI Nouvelle Aquitaine : Réseau Associatif pour le Développement et la Solidarité Internationale.

Téléchargez RicheS !